Les grandes familles d’aliments

Les aliments qui constituent l’alimentation de l’Homme peuvent être classés en 7 groupes selon leur composition chimique.

Groupe 1

L’eau, les liquides et les boissons

Toutes les boissons apportent l’eau, les ions minéraux et les oligo-éléments nécessaires au fonctionnement des cellules. le corps humain est constitué de plus de 60 % d’eau. Il faut boire plusieurs fois par jour, même au-delà de l’envie de se désaltérer, en fonction des pertes liées au climat et de l’activité physique. Il faut veiller à ne pas consommer trop de boissons sucrées.

Groupe 2

Les fruits et les légumes frais

Ces aliments frais sont riches en eau, en minéraux et oligo-éléments, en vitamines et en fibres alimentaires. La vitamine C est un antioxydant qui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire. Ils ont une assez faible valeur énergétique : pauvres en graisses, leur teneur en sucres est variable. En raison de leurs qualités nutritionnelles, ils doivent être présents à chaque repas et il est conseillé de les diversifier au maximum.

Groupe 3

Les pains, les céréales, les féculents, les légumes secs

Appartiennent à ce groupe les pains, les céréales, les féculents (pommes de terre, riz, pâtes, semoules…) et les légumes secs (pois, haricots, lentilles…) Ces aliments riches en sucres lents ont une bonne valeur
énergétique avec l’amidon et contribuent aussi aux apports en fibres alimentaires, en vitamines B, en minéraux (fer et magnésium.) Ils doivent être présents à tous les repas en quantité suffisante car ils assurent la couverture des besoins énergétiques sur le long terme, en évitant « les coups de pompe ».

Groupe 4

Le lait et les produits laitiers

Ce groupe englobe tous les produits lactés comme le lait, la crème et les yaourts ainsi que les fromages. Ces aliments apportent des protéines essentielles, des graisses animales, du calcium, du phosphore, des vitamines liposolubles. Ces aliments doivent être présents à chaque repas notamment pour les enfants en pleine croissance et les personnes âgées. La valeur énergétique, la quantité de vitamines, la teneur en protéines dépendent de la technologie utilisée pour leur réparation.

Groupe 5

Les viandes, les poissons, les œufs

Les aliments de ce groupe sont principalement riches en protéines animales et en acides aminés essentiels.
Ils fournissent aussi du fer indispensable à la synthèse de l’hémoglobine et à l’intégrité du système immunitaire, de la vitamine B12 et des oligo-éléments. Il ne faut pas en consommer trop car ils contiennent aussi des graisses, susceptibles d’augmenter les risques d’apparition de maladies cardio-vasculaires.

Groupe 6

Les matières grasses

Dans ce groupe on classe les huiles, le beurre, les margarines, le saindoux, la crème. Ce sont des aliments riches en énergie à gérer avec parcimonie qui fournissent les lipides et les acides gras essentiels ainsi que les vitamines A, D, et E liposolubles indispensables au bon fonctionnement du système nerveux et au bon fonctionnement des cellules. Il ne faut pas abuser des matières grasses en raison des risques de maladies cardio-vasculaires. Dossier Enseignant « A Table » Cap Sciences 2004.

Groupe 7

Les produits sucrés

A la pointe de la pyramide on trouve des aliments non indispensables mais que l’on mange pour le plaisir. Ce groupe comprend les boissons sucrées, Les pâtisseries, les biscuits, les bonbons, le miel, la confiture, le chocolat. Tous ces aliments sont très riches en calories et contiennent des sucres rapides, qui fournissent à l’organisme de l’énergie rapidement disponible. Ils ne sont pas indispensables, même s’ils procurent beaucoup de plaisir aux gourmands.

Le guide des aliments
L’allaitement maternel