Régime Dissocié

Ces régimes sont basés sur l’idée que chaque aliment consommé isolément ne fait pas grossir même s’il est absorbé en grande quantité.

Sur une semaine :

Programme d’une semaine. Chaque jour est consacré à un type d’aliment (viandes ou poissons ou œufs ou laitage ou légumes ou fruits). Par exemple, si vous choisissez de manger du poisson le lundi, vous devrez en manger au petit-déjeuner, au déjeuner, au dîner et rien d’autre !

Sur une journée :

Un seul type d’aliment est permis à chaque repas. Par exemple, des fruits au petit-déjeuner, des œufs au déjeuner, du poisson au dîner !

La cure à base d’un aliment unique ? Le seuil de satiété est plus vite atteint avec un seul aliment qu’avec plusieurs. Cela veut dire qu’on se lasse relativement vite d’un aliment, alors que l’appétit reviendrait pour un autre aliment. Résultat, on mange moins et on maigrit. Évidemment, un tel comportement alimentaire ne saurait être conseillé plusieurs jours, car il induit des carences évidentes et ne saurait préserver ni la masse musculaire, ni la santé.

Efficacité :

La perte de poids est réelle. La lassitude alimentaire engendrée par le manque de variété dans la composition des repas réduit l’appétit et par conséquent les quantités d’aliments ingérés.

Risques :

La dissociation journalière apporte un meilleur équilibre alimentaire que le programme hebdomadaire.
Les risques de carences sont limités car ce type de régime autorise des quantités importantes de fruits, légumes, protéines. Sous une apparence équilibrée, la dissociation des aliments diminue leur assimilation et conduisent à long terme à une dénutrition et un affaiblissement.

Diète protéique
Régime Hollywood